Vous êtes ici

Al-Kindî

Al-Kindî, surnommé le «philosophe des Arabes» (IXe siècle), est un polymathe accompli. Ses écrits traitent aussi bien de philosophie que de géométrie, de musique, d'optique, de médecine, d'astronomie. Acteur central du mouvement de traduction vers l'arabe des textes scientifiques et philosophiques de l'Antiquité, il est l'auteur de plusieurs oeuvres éthiques dont nous présentons ici la traduction. S'inspirant aussi bien du platonisme que du stoïcisme, al-Kindî y développe une réflexion subtile sur la nature de la tristesse et les moyens de s'en consoler à l'exemple de Socrate et sur le destin de l'âme.
L'ensemble de ces textes constitue une sorte de manuel, mélange d'arguments, d'analyses, de sentences et de paraboles à l'usage de tous ceux qui veulent à la fois amender leur âme et cheminer sur le sentier de la philosophie.