Vous êtes ici

Anatoli Pristavkine

Né en 1931 dans la banlieue de Moscou, orphelin à neuf ans, Anatoli Pristavkine est balloté d'internats en colonies, jusqu'à être déporté dans le Caucase. En 1992, il est nommé président de la Commission des grâces par Boris Eltsine (à ce titre, il a été plusieurs fois l'invité du conseil de l'Europe). Après la suppression de cette commission, jugée trop indépendante et libérale, il devient « Conseiller aux grâces » auprès du président Putin. Il travaille actuellement à la préparation d'un colloque international sur le thème : « Grâce, amnistie, peine capitale ».