Vous êtes ici

Claude Cahun

Issue de la grande bourgeoisie intellectuelle, nièce de Marcel Schwob, Claude Cahun (1894-1954) commencera très tôt à associer l'écriture et la photographie. Elle collabore au Mercure de France, au Journal littéraire et publie Vues et Visions, Aveux non avenus et Les Paris sont ouverts.

Au début des années trente, elle affirme son orientation politique, rejoint l'extrême gauche intellectuelle, et s'associe au mouvement surréaliste. Entre 1940 et 1944, elle résiste à l'occupation allemande.

Dans son oeuvre, elle fera valoir son « androgynie », sa volonté de dépasser les genres sexuels et de cultiver sa singularité. Claude Cahun aura été de toutes les grandes causes de son temps : émancipation des moeurs, révolution sociale, lutte contre les totalitarismes, subversion poétique.

DU MÊME AUTEUR