Vous êtes ici
Liberté, quand tu nous tiens...
EAN : 
9782213605579
Code article : 
3507571
Parution : 
05/01/2000
408pages
Format :
154 x 235 mm
Prix imprimé : 
25.00 €

Liberté, quand tu nous tiens...

Les souvenirs d'une grande Résistante, inconditionnelle de tous les combats pour la liberté et la justice, aujourd'hui présidente d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme et créatrice du journal Après-demain. Au cours des soixante dernières années du XXe siècle, Françoise Seligmann fut au coeur d'événements qui ont marqué l'histoire de la France : la défaite de 1940, l'Occupation, la Résistance, les contrecoups de la décolonisation, la victoire éphémère du mendésisme, la mort de la IVe République, l'instauration d'un régime gaulliste quasi présidentiel, les deux septennats de François Mitterrand...
Ce premier tome de ses mémoires commence en 1940 et se termine en 1954 avec l'arrivée de Pierre Mendès France au pouvoir. Il retrace la formation d'une conscience politique " inconditionnelle de la liberté ", nourrie par la découverte du racisme, soutenue par une répulsion farouche pour toute forme de fascisme et d'injustice. Dans une France occupée, l'auteur nous livre un quotidien tissé de mille actes accomplis par des hommes et des femmes, héros modestes, trop rarement évoqués ; elle raconte l'angoisse de la clandestinité, la tragédie d'une rafle à Marseille, la question, lancinante, de la résistance à la torture, mais aussi la magie d'un Noël lyonnais autour d'un violoniste autrichien, l'euphorie de la Libération de Paris, les déceptions devant le retour des collaborateurs, etc.
Le chemin des quinze années décrites dans ce premier tome aura croisé bien d'autres parcours : nous y rencontrons André Malraux, Albert Camus, Claude Bourdet, l'abbé Pierre, Helena Rubinstein, François Mitterrand, Pierre Mendès France...
Résistante, journaliste, sénateur, Françoise Seligmann est une femme d'action. Sa vie, depuis la Libération jusqu'aux instances de la direction du Parti socialiste et de la Ligue des droits de l'homme, a été placée sous le signe de la solidarité. Cette autobiographie d'une authentique militante constitue un vibrant hommage à l'engagement individuel au sein de causes collectives.