Vous êtes ici

Manuela Wyler interviewée dans L'OBS

Manuela Wyler

Manuela Wyler, auteur du blog "Fuck my cancer" et du livre du même nom, témoigne dans L'OBS paru le 26 mai :

 

"Manuela Wyler, 56 ans, ex-chargée de communication atteinte d'un cancer du sein métastatique, décrit ainsi le labyrinthe des soins dans son livre, « Fuck My Cancer » (2), inspire de son blog : « Les plannings de diagnostic, c'est un peu comme les magasins soviétiques avant la perestroïka : on fait la queue, on ne sait pas pourquoi, mais on fait la queue, et une fois au comptoir, quand finalement c'est le moment de choisir, on prend ce qu'on a en rayon."

 

"Ce rôle d'observatrice embedded dans le cancer, Manuela Wyler l'a endossé à peine huit jours après le choc de l'annonce. « J'avais déjà fait une psychanalyse quand j'étais plus jeune, je savais que ce n'était pas ce qu'il me fallait. J'avais besoin de m'exprimer sur autre chose que moi-même. Une chronique purement descriptive était exclue. Avec mon blog, je voulais faire bouger les lignes, critiquer le système de santé quand c'était nécessaire. » L'indiscipline devient la marque de fabrique de Manuela Wyler. Elle peste sur son blog contre le grand ponte qui a décalé quatre fois un rendez- vous, dénonce le faible suivi psychologique des malades. Dans le vif débat qui agite la communauté médicale autour du dépistage organisé, Manuela Wyler se range clairement du côté de ceux qui pointent du doigt les sur-diagnostics et les traitements inutiles." Bérénice Rocfort-Giovanni

 

Photo : Laurence Guenon

Auteur(s): 

LES LIVRES LIÉS Á CET ARTICLE