Vous êtes ici
Paul Valéry
EAN : 
9782213615158
Parution : 
09/04/2008
1 370pages
Format :
153 x 235 mm
Prix public TTC: 
52.80 €

Paul Valéry

A vingt-cinq ans, après de beaux poèmes qui lui valent une réputation précoce dans le milieu littéraire de la fin du xixe siècle, Valéry abandonne à peu près les vers, traverse une longue crise, puis, coup sur coup, écrit deux chefs-d’œuvre, l’Introduction à la méthode de Léonard de Vinci et La Soirée avec Monsieur Teste – après quoi il s’enferme dans un obscur emploi de rédacteur au ministère de la Guerre et se livre à d’abstraites recherches dans ses Cahiers. On croit volontiers qu’il n’écrira plus et, si sa vie, alors, se fût interrompue, il n’aurait laissé dans l’histoire littéraire que la fulgurance d’une première œuvre. Mais Valéry, si incertain qu’il soit de son désir d’être écrivain, ne tourne pas le dos à la littérature et, à la fin de la Première Guerre, la publication de La Jeune Parque lui vaut une célébrité immédiate – et qui devient bientôt une immense gloire.
Parce qu’aucune biographie véritable ne lui avait été jusqu’ici consacrée, cette double carrière entrecoupée d’un retrait de vingt ans était demeurée largement méconnue, un peu mystérieuse aussi, et la figure même de Valéry restait tributaire de légendes anciennes. André Breton l’identifiait à Monsieur Teste, et ce portrait de l’écrivain en héros de soi-même, délié de l’humanité jusqu’à en paraître parfois inhumain, se trouvait sans cesse reconduit. Ainsi était exclu tout ce qui relevait, chez lui, de l’existence privée – mais surtout d’une nature profondément humaine : les détresses dont ses jours se tissaient, les inquiétudes que la précarité de sa situation matérielle lui inspirait, ou encore le regard si souvent sévère qu’il jetait sur son œuvre.

Il fallait donc revenir à ce qui authentiquement eut lieu et ce livre, de manière entièrement nouvelle, s’attache à le dire à partir d’un considérable fonds de documents inédits, et pour présenter au lecteur un récit où s’entrecroisent la genèse de l’œuvre, l’évocation de la vie privée, mais aussi d’une vie publique dont on n’avait encore jamais vraiment pris la mesure. Or, les fonctions que Valéry a occupées dans le cadre de la Société des Nations, au PEN Club, et dans d’autres institutions encore, l’ont placé au cœur de l’histoire. L’intérêt qu’il a su lui porter, le rôle d’orateur quasi-officiel qu’il a pu tenir, l’habit d’ambassadeur des lettres que ses conférences lui ont fait peu ou prou endosser ont fait de lui un « contemporain capital » du siècle passé. Quantité de rencontres l’attestent et l’on verra passer ici d’innombrables figures illustres qui nous montrent elles aussi à quel point l’existence de Valéry ne se laisse vraiment découvrir qu’au filigrane de son époque : sa biographie devient une contribution à l’histoire de son temps.

Professeur à la Sorbonne, Michel Jarrety est spécialiste de l’œuvre de Valéry auquel il a consacré de nombreux travaux depuis près de trente ans.