Vous êtes ici

Théodore de Banville

Né le 14 mars 1823, Théodore de Banville, s'il appartient à l'école littéraire de 1830, se rattache moins à Baudelaire qu'à Hugo, Gautier, et aux Parnassiens. Amoureux de la forme, il se montra leur digne élève tout au long d'une production assez copieuse. Banville, dernier venu des romantiques et sans contredit le plus amusant, fort de son talent de ciseleur, a fait de la poésie une affaire de mots, et non pas de sentiments ou d'idées. Idôlatrant la rime, il en fait l'unique raison d'être du vers et prétend être le premier à traduire le comique par la magie de la rime. Son meilleur titre de gloire, c'est d'avoir ressuscité les anciens petits poèmes à forme fixe.

DU MÊME AUTEUR