André Klopmann

Klopmann
André Klopmann est né à Genève en 1961 ; il y est écrivain et haut fonctionnaire. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, notamment : La Diplomatie en 120 formules. Comment exprimer courtoisement ses sentiments quand il nous vient des envies de meurtre (Genève, Slatkine, 2006) ; Baudruches et faux derches (Genève, Slatkine, 2004) ; Les Nouveaux bistrots de Genève - et les incontournables, avec Nicolas Burgy et Magali Girardin, photographe (Genève, Slatkine, 2000/2002/2004/2006) ; Genève Lumière, avec Marcel Malherbe, photographe (Genève, Slatkine, 2003) ; G8, Genève rit jaune, avec Enrico Gastadello, Steeve Iuncker et Olivier Vogelsang, photographes (Genève, Slatkine, 2003) ; Crève, l'écran (Paris, Fayard, 2001 ; Le Cercle Polar, 2002) ; Wenger (Genève, Carré, 1999) ; Shinagawa-Genève (Genève, Fondation Oltramare, 1996) ; Citoyens du Monde, avec Nicolas Faure, photographe (Zurich, Scalo et Genève, Ville de Meyrin, 1995) ; Le Corbusier, l'homme (Genève, Slatkine, 1995) ; Magie du Rail, avec René Groebli, photographe (Paris, Bibliothèque des Arts, 1993 ; Neuchâtel, Ides & Calendes, 1994) ; Michel Simon (Genève, Slatkine, 1994) ; Paris 24e canton, avec Peter Knapp, photographe (Genève, Slatkine, 1993) ; Visions, avec René Groebli, photographe (Hermance, Camera Obscura, 1992) ; Humeurs Citadines, préface de Bernard Haller (Genève, L'Âge d'Homme, 1980) ; Limpide semblait la gargouille, préface de Rufus (Genève, Poésie Vivante, 1979).   André Klopmann a également contribué, entre autres, à : Petits meurtres en Suisse (Genève, Zoé, 2005) ; Boucs émissaires (Montréal, Les 400 Coups, 2005) ; De quoi GE me mêle ? (Lausanne, Favre, 2003) ; Cent ans de Cinéma, direction d'ouvrage (Genève, Promoédition/Zurich, Kunstmuseum, 1996) ; L'art dans la rue, avec Monique Priscille Druey, Philippe Mathonnet et Alain Penel (Genève, 1985).   Par ailleurs, André Klopmann a écrit des scénarios : Amour viral (TSR 2003, réal. Simon Edelstein, prod. Dominique Warluzel & Raymond Vouillamoz) ; Mauvais coups (TSR 2003, réal. Julian Nicole-Kay, prod. Dominique Warluzel & Raymond Vouillamoz) ; Vie contre vie (TSR 2003, réal. Julian Nicole-Kay, prod. Dominique Warluzel & Raymond Vouillamoz) ; Jardins en mouvement (TSR 1997, réalisation André Junod, prod. Nicole Wyer & Pierre Biner) ; Intégrations (TVCO 1993-1994, production CPAV [DIP]).   Le travail d'André Klopmann a été primé à plusieurs reprises : Arts et Lettres de France, 2006, pour Baudruches et faux derches, roman (Slatkine, 2005) ; Grand Prix FNAC (Suisse) 2005, pour Deux petites pailles, nouvelle (Genève, Zoé 2005) ; Prix du Quai des Orfèvres 2002, pour Crève l'écran, roman (Paris, Fayard 2001) ; Prix François-Courvoisier 2001 pour Manu la nuit, nouvelle (Genève, SGE, 2001) ; Choc de l'Année 2001 du Monde de la Musique pour La Mémoire des juifs de Djerba, disque et livret (Paris, AIMP/Lausanne, VDE-Gallo, 2001).Photos : © André Klopmann