Armand Gliksberg, français né à Paris, de parents immigrés juifs de Varsovie, est l'unique rescapé de sa famille. En 1941, à l'âge de dix-sept ans, il quitte les siens pour explorer la voie qui doit leur permettre de gagner la zone libre. Il ne reverra jamais ses parents ni sa soeur, arrêtés et déportés à Auschwitz. Combattant de l'ombre, il prend part à la libération de Villeurbanne et de Villefranche-sur-Saône.Armand Gliksberg a publié Kaddish pour les miens : Chroniques d'un demi-siècle d'antisémitisme, aux éditions Mille et une nuits, en 2004.