Erik Orsenna

Orsenna

Né en 1947, Érik Orsenna est romancier et membre de l'Académie française. Après des études de philosophie, de sciences politiques et d'économie, il devient enseignant-chercheur, puis docteur d'état en finance internationale et en économie du développement à l'Université de Paris I et à l'École normale supérieure. En 1981, il travaille au ministère de la Coopération, aux côtés de Jean-Pierre Cot. Conseiller culturel à l'Élysée de 1983 à 1984, il seconde Roland Dumas sur les questions africaines au ministère des affaires étrangères, au début des années 1990. Parallèlement maître des requêtes au Conseil d'État en décembre 1985, il est nommé conseiller d'État en 2000. Érik Orsenna fait partie du Haut Conseil de la Francophonie.

Érik Orsenna est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Vie comme à Lausanne (Seuil, 1977), prix Roger-Nimier 1978 et L'Exposition coloniale (Seuil, 1988), prix Goncourt 1988. Érik Orsenna a notamment publié Histoire du monde en neuf guitares, avec Thierry Arnoult (Fayard, 1996), Deux étés (Fayard, 1997), Longtemps (Fayard, 1998), Portrait d'un homme heureux : André Le Nôtre (Fayard, 2000), La Grammaire est une chanson douce (Stock, 2001), Madame Bâ (Stock, 2003), Portrait du Gulf Stream : Éloge des courants : promenade (Seuil, 2005), Voyage aux pays du coton : Petit précis de mondialisation (Fayard, 2006) prix du livre d'économie 2007, Salut au Grand Sud, avec Isabelle Autissier (Stock, 2006) et La Révolte des accents (Stock, 2007).

photo : © Bernard Matussière / Opale