Écrivain, essayiste, Florence de Mèredieu a longtemps enseigné l'esthétique et la philosophie de l'art à l'Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne). Entre 1994 et 1996, elle est détachée au CNRS (Centre de recherches des arts et du langage, EHESS). Elle est l'auteur de fictions (Une si petite anthropophage, Des Femmes, 1981, Télévision, la lune, Des Femmes, 1985, Borges & Borges illimited Blusson, 1993, Duchamp en forme de ready-made, Blusson, 2000. Et Beckett se perdit dans les roses, Blusson, 2007) et de nombreux ouvrages sur l'art moderne et contemporain (André Masson, les dessins automatiques, Blusson, 1988, Histoire matérielle et immatérielle de l'art moderne, Bordas, 1994, Larousse, 2004, Hôtel des Amériques", essai sur l'art américain, Blusson, 1996, Kant et Picasso, le "Bordel philosophique", Jacqueline Chambon, 2000. Arts et nouvelles technologies, art vidéo, art numérique, Larousse, 2003, etc.) Entre 1978 et 1991, elle écrit régulièrement dans La Nouvelle Revue Française. Elle a collaboré à de nombreuses revues et ouvrages collectifs (Parachute, Art Press, Communications, Les Cahiers du Centre Georges-Pompidou, La revue d'Esthétique, Vertigo, etc Elle a effectué de nombreuses missions et conférences à l'étranger (Québec, Etats-Unis, Japon, Chine, Brésil et Europe : Belgique, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Italie, Espagne, Portugal, Allemagne, Tchécoslovaquie, Hongrie, Roumanie, etc.).  Sur l'art moderne, le pop art, les avant-gardes japonaises, les nouvelles technologies. Sans oublier Antonin Artaud, qui fit notamment l'objet de conférences à Pékin (Centre international du théâtre) et à Kyoto (Institut franco-japonais du Kansai).Elle a consacré de nombreux ouvrages à Antonin Artaud  Antonin Artaud, Portraits et Gris-gris, (Blusson, 1984 et 2008), Antonin Artaud, Voyages, 1992 ; Antonin Artaud, les couilles de l'Ange, 1992 ; Sur l'électrochoc, le Cas Antonin Artaud, 1996 ; La Chine d'Antonin Artaud/le Japon d'Antonin Artaud, 2006 et une biographie : C'était Antonin Artaud, parue, chez Fayard, en 2006. En 1994-1995, Florence de Mèredieu adresse au Monde et à Libération deux Lettres ouvertes, jamais publiées, sur l'Affaire Artaud.© Photo : DR"