François Villon

Né en 1431, François Villon est un poète français de la fin du Moyen-Age. Son œuvre magistrale revendique autant l’héritage de l’amour courtois qu’elle s’en émancipe par un style cinglant, traversé par une obsession de la mort, de la déchéance, du vulgaire. A l’image de ses ballades et de ses poèmes, la vie du poète est un carnaval. Etudiant indiscipliné, il doit fuir Paris après avoir tué un prêtre dans une rixe. Suivent des années d’errances et de prison ; il sera même condamné à être pendu, puis finalement banni. Une vie de tumultes et de mystères qui a construit la « légende Villon » et qui annonce le temps des poètes maudits du XIXe siècle.