Gilbert Thiel

Thiel
Originaire de Metz, diplômé de l'École Nationale des Impôts et de l'École Nationale de la Magistrature, Gilbert Thiel a commencé sa carrière judiciaire à Nancy où il a exercé les fonctions de juge d'instruction. Des 2 000 dossiers qu'il a instruits, certains ont été très médiatisés : l'affaire des fausses factures de Nancy qui a révélé les financements occultes de partis politiques par la grande distribution, ou l'affaire « Simone Weber ». Nommé premier juge d'instruction à Paris, le juge Thiel sera saisi de l'affaire Guy Georges, baptisé par les médias « le tueur de l'Est parisien », dont tous les dossiers lui seront confiés au printemps 1998. En pleine vague d'attentats islamistes à Paris, il est affecté début septembre 1995 à la section antiterroriste de l'instruction. Pendant près de trois ans, il consacrera l'essentiel de son activité aux procédures visant à démanteler les réseaux islamistes implantés en France. Depuis une bonne demi-douzaine d'années, Gilbert Thiel est en charge, entre autres procédures, du contentieux" corse (assassinat du préfet Erignac, assassinat de Jean-Michel ROSSI, assassinat de François SANTONI, attentats, racket...).Il est l'auteur, aux éditions Fayard, de On ne réveille pas un juge qui dort (2002) et de Magistrales insomnies (2005)."