Gustave Flaubert

Flaubert est atteint d'une maladie nerveuse épileptiforme. Les médecins lui prescrivent, son état nerveux s'aggravant, un séjour dans les pays chauds. Il décide de partir avec son ami Maxime Du Camp pour l'Orient et se met en route le 29 octobre 1849. L'un est chargé des photographies, l'autre du journal de voyage.