Né en 1933 à Debrecen en Hongrie et sociologue de formation, György Konrad est romancier. Défenseur des libertés individuelles, il était dissident sous le régime communiste et a activement participé à la révolution hongroise de 1956.

En 2002, les Éditions Mille et une nuits ont publié son titre Départ et Retour.