Jacques Dufilho (1914-2005) est acteur. Originaire du sud-ouest de la France, où il a suivi des études d'agriculture, il s'installe à Paris, dans les années 1930, pour vivre ses passions : la sculpture, la peinture et la comédie. Il fait ses débuts au Café-théâtre, puis, en 1948, il apparaît pour la première fois à l'écran, dans La Ferme des sept péchés de Jean Devaivre. Jacques Dufilho a joué dans des dizaines de pièces de théâtre et dans plus d'une centaine de films (Premier de cordée, en 1943 ; Pétain, en 1993). Il a tourné avec des réalisateurs tels que Louis Malle (Zazie dans le métro), Henri-Georges Clouzot (Les Espions), Yves Robert (La Guerre des boutons), Jean-Jacques Annaud (La Victoire en chantant), Werner Herzog (Nosferatu, fantôme de la nuit) et Claude Chabrol (Le Cheval d'orgueil). Au cours de sa carrière, il a reçu de multiples récompenses, notamment, en 1978, le César du meilleur second rôle pour sa prestation dans Le Crabe-tambour, de Pierre Schoendoerffer. En 1998, il est décoré de la Légion d'honneur. Il a publié une autobiographie, intitulée Les Sirènes du bateau-loup, aux éditions Fayard, en 2003.