Journaliste honoraire, Jacques Jaubert a commencé sa carrière comme courriériste de spectacles au Parisien, réalisant notamment des enquêtes sur la Comédie française et les théâtres privés. De 1958 à 1968, il a tenu la critique dramatique à Paris Normandie, collaborant en même temps à Bref, l'organe du théâtre national populaire, où il a réalisé les interviews de Jean Vilar. Il a ensuite été courriériste littéraire au Figaro et au Figaro littéraire, ayant notamment suivi à l'Institut de France les travaux de l'Académie française. Il a terminé sa carrière journalistique comme secrétaire général de Lire.   Jacques Jaubert est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment L'Académie épinglée (1981, Sylvie Messinger), La Comédie galante (1984, Sylvie Messinger), Le Baron sauvage (1987, Sylvie Messinger), Une éducation chez les bons pères (Albin Michel, 1991), Mademoiselle Clairon comédienne du Roi (Fayard, 2003), et Du côté de chez Vilar (L'Harmattan).