Avram Noam Chomsky est né le 7 décembre 1928, à Philadelphie, en Pennsylvanie. À partir de 1945, il étudie la philosophie et la linguistique à l'Université de Pennsylvanie, auprès des philosophes C. West Churchman et Nelson Goodman et du linguiste Zellig Harris. Il défend sa thèse de linguistique à l'université de Pennsylvanie en 1955 et poursuit ses travaux durant les quatre années suivantes, qu'il passe à Harvard. Dans son mémoire, il commence à développer certaines de ses idées approfondies dans son livre Structures syntaxiques, écrit en 1957 et traduit au Seuil en 1979. Noam Chomsky rejoint ensuite le Massachusetts Institute of Technology en 1955, où il est nommé professeur dans le Département de langues modernes et de linguistique en 1961. Entre 1966 et 1976, il est titulaire de la chaire Ferrari P. Ward de langues modernes et linguistique. En 1976, le titre d'Institute Professor lui est décerné. Noam Chomsky a enseigné sans interruption au MIT durant ces cinquante dernières années. Il a participé au lancement de la révolution cognitive en psychologie par sa critique du verbal behavior (« comportement verbal ») de Skinner, qui a remis en question l'approche comportementale de l'étude de l'esprit et du langage. Son approche naturaliste de l'étude du langage a également eu un impact sur les philosophies du langage et de l'esprit. On lui attribue également d'avoir établi la classification des langages formels par leur pouvoir de génération, dite "hiérarchie de Chomsky". Il est considéré comme le fondateur de la grammaire générative et transformationnelle, décrite comme la contribution la plus importante dans le domaine de la linguistique théorique. Noam Chomsky est également célèbre pour son engagement politique. Il devient, en 1967, l'un des principaux opposants à la guerre du Vietnam, avec la publication de son essai Responsabilités des intellectuels dans la New York Review of Books. Il se définit lui-même comme un anarchiste socialiste, un sympathisant de la mouvance anarcho-syndicaliste. Noam Chomsky est considéré comme « le plus grand intellectuel vivant » par un sondage de 2005 sur les plus grands intellectuels mondiaux, publié par le magazine britannique Prospect. Parmi ses plus récents ouvrages traduits en français : De la propagande : entretiens avec David Barsamian (Fayard, 2002), Le Profit avant l'homme (Fayard, 2003), La Fabrique de l'opinion publique : La Politique économique des médias américains (Le Serpent à plumes, 2003), Pirates et empereurs : Le terrorisme international dans le monde actuel (Fayard, 2003), Pouvoir et terreur : Entretiens après le 11 septembre (Le Serpent à plumes, 2003), Sur le contrôle de nos vies (Allia, 2003), Dominer le monde ou sauver la planète ? (Fayard, 2004), Comprendre le pouvoir, tome 1 (Aden, 2005), Comprendre le pouvoir, tome 2 (Aden, 2006), La Doctrine des bonnes intentions : entretiens avec David Barsamian (Fayard, 2006), Les États manqués : abus de puissance et déficit démocratique (Fayard, 2007) et La Poudrière du Moyen-Orient, avec Gilbert Achcar (Fayard, 2007)