Philippe Meirieu a été professeur de philosophie au lycée, instituteur en classe unique, professeur de lettres au collège, puis professeur d'université au département des sciences de l'éducation à Lyon-II. Il a aussi été directeur de l'Institut national de recherche pédagogique et de l'Institut universitaire de formation des maîtres de Lyon. Il a, enfin, dirigé en 1998 la consultation nationale sur les lycées. En tant que chercheur, Philippe Meirieu défend une vision rigoureuse des méthodes actives et de la pédagogie différenciée, tout en s'interrogeant sur la place de l'éthique dans la réflexion pédagogique et le rôle de l'école dans la création du lien social. Dans son parcours, Philippe Meirieu a toujours tenté d'associer la recherche fondamentale et l'engagement citoyen.Philippe Meirieu est l'auteur de Le Choix d'éduquer, éthique et pédagogie (ESF, 1994), La Pédagogie entre le dire et le faire, ou le courage des commencements" (ESF, 1995), Lettres à quelques amis politiques sur la République et l'état de son école (Plon, 1998), L'École et les Parents : la grande explication (Plon, 2000), La Machine-école (Gallimard, 2001), Lettre à un jeune professeur (ESF, 2004), Pour l'école (Mille et une nuits, 2004), Le Rapport Langevin-Wallon, avec Claude Allègre et François Dubet (Mille et une nuits, 2004), Nos enfants à l'école publique... (Mille et une nuits, 2005), Le Monde n'est pas un projet : Repères éducatifs pour aujourd'hui (Desclée de Brouwer, 2004), Pédagogie : le devoir de résister (ESF, 2007).Photo : D.R."