Né en 1935, Yves Courrière, écrivain et journaliste, a obtenu le prix Albert-Londres 1966 du meilleur reportage. Depuis 1957, il couvre tous les conflits du globe, guerres civiles ou autres révolutions. En 1967, Yves Courrière rédige La Guerre d'Algérie, qui repose sur un remarquable sens de l'image et de l'observation, et une présence assidue sur le terrain de 1958 à 1962. Le livre est couronné lors de sa sortie par l'Académie Française, la critique et le public. Yves Courrière a publié, chez Fayard, La Guerre d'Algérie, tome I et II (2001) et Éclats de vie (2003).